Frédéric Jouanlong et Sophie Agnel
In the wood
Création musicale autour de Nina Simone


In the wood c’est le bois d’une maison austère, 
celle de Eunice Waymon, enfant.
Le plancher y craque, sur la terrasse il y craque aussi.
Puis le vent sur la terrasse, il s’y engouffre.
Il vient du bois le vent.
Comme une rumeur, la rumeur d’un incendie à venir.
L’incendie de la chair, de la colère retenue,
mais surtout d’une résistance.
La résistance du temps face au vide.
Derrière la maison, il y a un bois.
On peut s’y cacher.
En sortir ou rester à sa lisière.

In the wood
c’est un peu comme un travelling, 
un continuum qui ne s’interrompt pas
et qui oscille entre des chansons ou les mots se figent en témoignages, 
à la fois graves, à la fois légers et suaves
et des atmosphères aux allures fantomales et abstraites,
semblant trouver leurs origines sonores dans le décor visité...
le craquement d’une lame, le bruissement d’un feuillage, le cliquetis d’une pendule, le chant d’un merle ou d’un grillon...
Un véritable « pianorama vocal ».

Frédéric Jouanlong

« Frédéric Jouanlong est « plusieurs » depuis longtemps : il est chanteur, poète, performeur, musicien, plasticien, danseur qu’il se produise seul ou accompagné. Il est tout à la fois et pour tout faire, il n’a qu’un seul corps et sa voix : c’est presque suffisant. Pas tout à fait cependant puisqu’il use parfois d’un sampler avec lequel sur scène il crée des boucles enregistrées de sa propre voix qu’il superpose ensuite à son chant. C’est ainsi qu’il obtient des précipités temporels qui mêlent ce qui vient d’être chanté à ce qui est chanté dans l’instant et à ce qui peut devenir une partie du chant à venir. Cette polyphonie à une seule voix génère un espace sonore étrange dont la dimension temporelle est improbable. Les couches de voix superposées suggèrent des paysages sonores singuliers peuplés de figures composites, humaines et animales, dans lesquels il est possible de circuler. Il se produit sur des scènes diverses, en solo, en duo ou au sein de plusieurs formations : groupes de rock ou de musique électronique, comédiens, danseurs. Cette disponibilité artistique est le signe d’une belle ambition mais indique également que Frédéric Jouanlong ne se laissera jamais enfermer dans le cadre trop étroit d’une discipline. Il est conscient du fait que d’autres artistes l’ont fait avant lui, depuis les actions Dada jusqu’aux performances actuelles des artistes ou des poètes sonores qui font références pour lui.
C’est un créateur lucide qui sait se situer dans le champ de la création actuelle mais ce qu’il donne à entendre sur scène est souvent hors du temps. Le passé et le lointain se mêlent à l’immédiat, les répétitions préparent la surprise. Le son des mots utilisés est souvent plus intelligible que leur sens et l’autonomie de son langage poétique fonctionne au-delà du langage fonctionnel. » Monique Larrouture-Poueyto

Sophie Agnel

« Après quelques années de recherche, le piano de Sophie Agnel s’est stabilisé sur un fil d’une infinie fragilité. Pour preuve, elle passe la plupart de ses concerts debout, penchée en équilibriste sur les entrailles de son instrument, lui triturant les cordes pour qu’il crache jusqu’à la dernière goutte de son. Ce corps à corps, elle en maîtrise les moindres recoins et le transfigure en un art intransigeant et subtil. Et puis parfois, au milieu de ces textures abstraites, une note. Pure. Comme pour donner l’échelle, la profondeur de champ et la mesure d’un univers sans concession mais dont la beauté est omniprésente. Il faut certes perdre quelques a priori sur ce que c’est que « jouer du piano » et accepter que le clavier n’en soit qu’une partie émergée. Ce n’est pas si compliqué et une fois ce petit effort accompli, le monde qui s’ouvre est sidérant. Les frottements de cordes, les résonances, les effleurements des étouffoirs, évoquent un paysage musical où le temps suit un déroulement bien singulier et où l’espace est rempli de sonorités inouïes. » Adrien Chiquet

Musique et voix
40 minutes
Pau, Nouvelle-Aquitaine
Création Trente Trente 2024

Fred Jouanlong : Voix et boucles
Sophie Agnel : Piano à queue et objets

Joomla SEF URLs by Artio

 

barLes Marches de l'Été
17 rue Victor Billon 
33110 Le Bouscat 
barAdministration : 05 56 17 05 77
Billetterie : 05 56 17 03 83
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

barSuivez-nous sur:
Facebook
Instagram