L'ATELIER DES MARCHES

Lieu de résidence, recherche et accompagnement

Les résidences à l’Atelier des Marches ont pour principal objectif d’offrir, non seulement un espace-temps et un outil en ordre de marche (espace, lumière, son, régie), mais aussi un accompagnement, un dialogue, des échanges, des questionnements artistiques et dramaturgiques avec de jeunes équipes, tout en respectant avant tout la liberté, le cheminement, la parole de chaque artiste invité. Et c’est ainsi que nous croyons encore possible un vrai processus de création. Par ailleurs, il n’est pas demandé de rendu du travail effectué si cela n’est pas envisagé et souhaité.
Depuis une dizaine d’années maintenant, nombre de jeunes artistes émergents (mais pas exclusivement) ont travaillé dans cet espace (Renaud Cojo, Fornet, Cie Mouka, Cie des limbes, Didier Delahais, Sthyk Balossa, Maesta Théâtre...). Depuis 2011, l'IDDAC accompagne l'Atelier des Marches avec une aide à la résidence auprès de trois compagnies chaque année.

Avis de fermeture

"L'Atelier des Marches au Bouscat est ouvert aux résidences d'artistes depuis plus de quinze ans et accueille en moyenne une vingtaine de compagnies, souvent émergentes (avec pour certaines un accompagnement artistique et administratif). De plus, depuis deux ans, le Printemps de Marches offre à quatre compagnies la possibilité de présenter leurs spectacles le temps de deux ou trois soirées. 
Nous sommes arrivés à une situation qui n'est plus viable, c'est pourquoi nous sommes obligés à partir de cette année de restreindre notre activité d'accueil en résidence à neuf mois et peut être à huit l'an prochain. Nous sommes déjà peu nombreux à Bordeaux à pouvoir offrir un véritable espace de travail aux compagnies et il serait dommage d'être obligé de cesser (même partiellement) ce pan d'activité qui, je le pense, est précieux. Si vous pensez que ce lieu doit vivre pleinement, faites le savoir avant que...
En vous remerciant."
Jean-Luc Terrade

Résidences 2020

Anthony Égéa

Les Filles Mal Gardées
13.01 - 21.01

Résidences 2019

Samuel Rodrigues

JE PARS DEMAIN
03.01 - 05 .01

Isabelle Jelen

ÉTUDE EN ROUGE
11.01 - 15.01

Arnaud Poujol

DÉDALE PARK REMIX
16.01 - 18.01

Nicolas Meusnier

SITCOM
04.02 - 08.02

Jean-Luc Terrade

MÉLANCHOLIA II
11.02 - 05.03

Hervé Rigaud

VOYAGE EN BOIS
18.03 - 21.03

Nicolas Meusnier

SITCOM
25.03 - 27.03

Samuel Rodrigues

JE PARS DEMAIN
02.04 - 06.04

Compagnie Hara

LE JOUR DE LA NUIT
08.04 - 18.04

Collectif Mixeratum Ergo Sum

J'AI JAMAIS
23.04 - 30.04

Isabelle Jelen, Hervé Rigaud & Mr Gadou

POM, POM & GIRL
06.05 - 10.05

Renaud Cojo

GHOST RIDER
16.05 - 22.05

Samuel Rodrigues

JE PARS DEMAIN
23.05 - 31.05

Cie FluO

LE SALON DE QUEER
03.06 - 07.06

Annabelle Chambon et Cédric Charron

13.06 - 14.06

Cie Auguste-Bienvenue

ERRANCES
17.06 - 28.06 

Cie Camera Obscura

LA MÉTAMORPHOSE DU DORMEUR
01.07 - 06.07

Floris Bosser

ÉQUILIBRE PRÉCAIRE
08.07 - 13.07

Les Lubies

ENFANT D'ÉLÉPHANT
15.07 - 10.08

Samuel Rodrigues

JE PARS DEMAIN
12.08 - 21.08

Compagnie Hara

LE JOUR DE LA NUIT
09.09 - 14.09

"C'est parce que l'acteur est au centre, au coeur du théâtre, sans quoi rien n'existe.
C'est parce que le temps de la recherche, de l'élaboration, de la répétition (mot si mal approprié pour ce travail de construction-destruction), est primordial.
C'est parce que ce n'est pas d'un savoir faire dont il s'agit ici, mais plutôt de retrouver une cohérence, voire une dignité,
C'est parce qu'il faut savoir prendre, mais aussi perdre son temps.
C'est parce que les endroits où tous les risques, tous les dangers qui doivent être pris, mais aussi les possibilités de réver, sont trop rares.
C'est parce que toute démarche dite artistique est avant tout hasardeuse, hésitante, chaotique, sans certitude.
C'est parce qu'il faut savoir faire acte de résistance.
C'est parce qu'il faudrait enfin retrouver le cérémonial, le sacré, la magie, le mystère.
C'est parce que...
... que peut-être nous pourrions commencer à penser les choses différemment..."
Jean-Luc Terrade

logo2

17 Rue Victor Billon, 33110 Le Bouscat
05.56.17.05.77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.