L'ATELIER DES MARCHES

Lieu de résidence, recherche et accompagnement

Les résidences à l’Atelier des Marches ont pour principal objectif d’offrir, non seulement un espace-temps et un outil en ordre de marche (espace, lumière, son, régie), mais aussi un accompagnement, un dialogue, des échanges, des questionnements artistiques et dramaturgiques avec de jeunes équipes, tout en respectant avant tout la liberté, le cheminement, la parole de chaque artiste invité.
Et c’est ainsi que nous croyons encore possible un vrai processus de création !
Par ailleurs, il est à noter qu’il n’est pas demandé de rendu du travail effectué si cela n’est pas envisagé et souhaité.
Depuis une dizaine d’années maintenant, nombre de jeunes artistes émergents (mais pas exclusivement) ont travaillé dans notre lieu (Renaud Cojo, Fornet, Cie Mouka, Cie des limbes, Didier Delahais, Sthyk Balossa, Maesta Théâtre...). Depuis 2011, l'IDDAC accompagne l'Atelier des marches avec une aide à la résidence auprès de trois compagnies chaque année.

Résidences en cours & à venir

DU 02 au 06 octobre - Théâtre
LÉA CORNETTI - CIE VITA NOVA
Je marcherai nu dans le soleil

Lire la suite

Résidences précédentes

Du 04 au 09 septembre - Musique-voix-poésie
DAVID CHIESA & FLORE AUDEBEAU
Noir - C. Tarkos

Lire la suite

Lieu de représentations exceptionnelles

Pourquoi cette ouverture en lieu de diffusion ?

Il s'agit d'un constat quant à la difficulté de jouer et diffuser les spectacles à Bordeaux et sur son territoire. 
Force est de constater que jouer à Bordeaux devient complexe ! Entre la fermeture de la Boite à Jouer (dont nous osons espérer qu'elle n'est pas définitive), de la transformation de la Manufacture-Atlantique en CDC, des difficultés financières connues du Glob, du peu d’intérêt que porte le TNBA à la diversité de la création émergente de la région... La vivacité artistique à Bordeaux est là mais tout le monde s'accorde à dire qu'il y a pénurie de lieu de diffusion, de programmation. Alors c'est aussi une parole adressée et aux pouvoirs publics et à la population que d'ouvrir pour un temps donné et précis l'Atelier comme lieu de représentations. 
Il ne s'agit pas de transformer l'Atelier des Marches dont la vocation première d'être un lieu de travail et de répétitions pour les arts vivants. Il s'agit d'être dans une démarche à la fois de soutien à la dynamique de création à Bordeaux et sa région mais aussi d'alerter sur cette question cruciale de la diffusion dans le champ de la politique culturelle de Bordeaux et de son agglomération. 
Jean luc Terrade

 

21 & 22 novembre 2017

POUR RIRE POUR PASSER LE TEMPS Écrire un mouvement
de Sylvain Levey
Mise en scène & chorégraphie : Thierry Escarmant
Interprète : Gilbert Traïna

Lire la suite

Janvier 2018

TRENTE TRENTE
Les Rencontres de la forme courte
Quinzième édition
DANSE PERFORMANCE CIRQUE MUSIQUE THÉÂTRE INSTALLATION

Lire la suite

Février & mars 2018

CE QUE J'APPELLE OUBLI Les Marches de l'Été
WHAT HAPPENED TO SAM AND BOB ? Cie Dies Irae
4.48 PSYCHOSE Anet Rivalland & Daniel Strugeon
JE MARCHERAI NU DANS LE SOLEIL Cie Vita Nova

Lire la suite

"C'est parce que l'acteur est au centre, au coeur du théâtre, sans quoi rien n'existe.
C'est parce que le temps de la recherche, de l'élaboration, de la répétition (mot si mal approprié pour ce travail de construction-destruction), est primordial.
C'est parce que ce n'est pas d'un savoir faire dont il s'agit ici, mais plutôt de retrouver une cohérence, voire une dignité,
C'est parce qu'il faut savoir prendre, mais aussi perdre son temps.
C'est parce que les endroits où tous les risques, tous les dangers qui doivent être pris, mais aussi les possibilités de réver, sont trop rares.
C'est parce que toute démarche dite artistique est avant tout hasardeuse, hésitante, chaotique, sans certitude.
C'est parce qu'il faut savoir faire acte de résistance.
C'est parce qu'il faudrait enfin retrouver le cérémonial, le sacré, la magie, le mystère.
C'est parce que...
... que peut-être nous pourrions commencer à penser les choses différemment..."
Jean-Luc Terrade

logo2

17 Rue Victor Billon, 33110 Le Bouscat
05.56.17.05.77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.