Thomas Laroppe & Biño Sauitzvy

SE MONsTRER
(Titre provisoire)


La norme ne serait-elle pas le foyer d’aberrations ?
Ne sommes-nous pas au regard de cette norme tous monstrueux ?
Y a-t-il de la beauté sans anomalies ? Sans imperfections ?
Y a-t-il une frontière entre monstre et merveille ?
Ne sommes-nous pas des hybrides, des combinaisons complexes de corps, desentiments, de blessures, de forces, de fragilités ?
Cultiver sa singularité, sa complexité, sa pluralité, sa diversité, son hybridité, sesanomalies, ses imperfections, n’est-ce pas exercer sa puissance, se « monstrer » ?
 
Projet en plusieurs actes, chaque acte correspond à un temps de travail, de résidence. Nous imaginons chaque période de travail comme un oeuf, un incubateur, dans lequel plonger des matériaux intimes et fictionnels, autour de ces questionnements. Nous prolongerons le processus déjà engagé dans nos précédentes performances en inventant des protocoles physiques qui s’inscrivent dans l’espace et le temps. Pour peut-être donner vie à un tiers, un « monstre », que l’on découvrira en sortie de résidence, au moment de l’éclosion. 
 
Acte 1 – 1er temps – 1ère résidence - LE BLOB
Ni champignon, ni plante, ni animal, le BLOB est une unique cellule avec des centaines de noyaux, il absorbe tout sur son passage. Doté de 720 combinaisons sexuelles possibles. Sans neurones, sans cerveau, le BLOB est capable d’apprendre, de mémoriser et detransmettre ses informations par contact. Le Blob tire son nom d’une fiction, où il est un extraterrestre gélatineux et gluant qui dévore tout sur son passage.
 
Thomas Laroppe et Biño Sauitzvy collaborent depuis une dizaine d’années. Ensemble, ils ont réalisé les performances « H to H », « C.O.L.O. », « Love-moi »,« Fontaine / Part 1 – O Beijo », « Proposition sans titre avec deux corps, deux coeurs,un mur et un sol », « BASALT ».

Performance : Thomas Laroppe & Biño Sauitzvy

Photo extraite du projet "Basalt".


logo2

17 Rue Victor Billon, 33110 Le Bouscat
05.56.17.05.77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.