L'ange disparu

Texte : Max Ducos / Mise en scène : Jean-Luc Terrade


Lors d’une sortie scolaire au musée des Beaux-Arts de sa ville, Eloi est interpellé par la Vénus d’un tableau : son petit ange a disparu, pourrait-il l’aider à le retrouver ?
D’abord interloqué, Eloi se prend vite au jeu et plonge, au sens propre, au coeur des oeuvres, traversant sans effort cadres, styles et époques. Le problème, c'est que quand on peut rentrer dans les tableaux, on peut aller n'importe où et un musée des Beaux-Arts peut s'avérer extrêmement dangereux. Derrière chaque portrait, se cache une personnalité et derrière chaque paysage, un pays entier. Qu'en sera-t-il pour les tableaux abstraits ? Mais, après de multiples aventures, non seulement Eloi retrouvera le petit ange disparu, mais il se découvrira des alliés inattendus parmi les oeuvres.

Comme dans “Jeu de piste à Volubilis”, le récit repose sur le plaisir de la quête, dans le contexte de la sacro-sainte sortie scolaire. L'ange disparu explore l'histoire de la peinture depuis le classicisme de Nicolas Poussin, jusqu'à l'art moderne, avec le fameux monochrome d'Yves Klein.
Il offre par la même occasion une balade fantastique dans l’histoire de l’art : Chardin, Velasquez, Vinci, Latour, Rembrandt, Sisley, Monet, Corot,Turner, Gauguin, CézanneZ avec des clins d’oeil plein d’humour auxgrands contemporains.

Spectacle jeune public
Théâtre sonore et visuel
D'après Max Ducos (éditions Sarbacane)
Création 2009

Distribution

Texte de Max Ducos (éditions Sarbacane)
Adaptation, scénographie, lumière et mise en scène : Jean-Luc Terrade
Avec : Daniel Strugeon  & Benjamin Ducroq
Création sonore : Benjamin Ducroq


Joomla SEF URLs by Artio