Édito 

En cette saison particulière, je choisis d'ouvrir l'Atelier des Marches* pour une vingtaine de représentations, bien au-delà des six ou sept accueillies habituellement. LIRE LA SUITE

En effet, ce lieu de fabrique – espérons-le, bientôt conventionné – est essentiellement dédié à l'accueil d'artistes émergents en résidence, ouvert à une vingtaine de compagnies régionales ou nationales chaque année. En raison des reports du printemps dernier et des nouvelles collaborations qui se dessinent… nous sommes ravis d'accueillir :

- Jeudi 17 septembre, l’ouverture du jeune festival UPPERCUT porté par David Chiesa. Il sera également présent en février avec l'Ensemble UN pour "Les premiers mots", une adaptation du très beau roman de Bernard Noël dont je co-signe la mise en scène.

- Jeudi 01 et vendredi 02 octobre, Le « Printemps » des Marches revient à l'automne (report dû à la crise), permettant de donner une visibilité à deux jeunes chorégraphes de Bordeaux : Compagnie FluO/Nadia Larina et Les Parcheminiers/Thomas Queyrens.

- Mardi 03 et mercredi 04 novembre, Marie-Michèle Delprat, directrice du Théâtre des Quatre Saisons à Gradignan et fidèle partenaire de Trente Trente, m’a proposé de participer à l'événement temps fort de la marionnette « À l'autre bout du fil ». Nous recevrons la compagnie In Vitro/Marine Mane avec "Les Poupées".

- Du 18 janvier au 05 février 2021, la 21e édition Trente Trente, rendez-vous incontournable depuis 2004, proposera six soirées à l'Atelier des Marches – en raison notamment de la fermeture annuelle pour travaux de notre partenaire de longue date, le Glob Théâtre.

- Dans le cadre de la saison hors les murs du Glob Théâtre que nous recevrons Karina Ketz du 18 au 26 mars avec la création "Le Dortoir des mouettes", un audio théâtre d'après le texte d’Yvan Blanloeil.

De plus, nous organisons des stages à destination des danseurs, performeurs, comédiens… notamment encadré par le grand performeur Steven Cohen. Quant à moi, j'organiserai un laboratoire de recherche fin novembre sur la thématique de l'empêchement… d'actualité !
Etant en zone rouge, le port du masque et la distance physique doivent d'être respectés. Ces conditions sont une barrière à la bonne réception et au partage d'un spectacle... peut-être faudrait-il attendre encore pour la reprise. Je ne sais pas... mais c'est mieux que rien !

Cette programmation et ce projet sont portés avec de l'énergie, de l'envie, du partage, de l'irrévérence, de la violence, du pas correct, de la provocation même mais toujours avec de la tendresse et le besoin de l'autre ! Et réalisable avec une équipe, petite certes, mais qui en veut et y croit !
À bientôt,
Jean-Luc Terrade

*Accessible en tram D à seulement quatre arrêts depuis la place des Quinconces.


  • Représentations 2020/2021

    Le "Printemps" des Marches revient les 1 & 2 octobre !

  • Interview Happe:n

    Le "Printemps" des Marches : rencontre avec Nadia Larina / Cie FluO

  • Interview Happe:n

    Le "Printemps" des Marches : portrait de Thomas Queyrens

  • Résidence septembre 2020

    La Cavale
    Au delà, vu d'ici

  • Résidence septembre 2020

    Thomas Julienne / Theorem of joy
    Diffraction

  • Résidence septembre 2020

    Kevin Malfait
    Retable - souvenirs d'une création

  • Résidence septembre 2020

    Cie Les Parcheminiers
    Exode


Prochains rendez-vous ↓

Joomla SEF URLs by Artio