Arnaud Poujol
Rome, Venise et Calcutta désert


Rome, Venise et Calcutta désert s’organise en 3 parties :

  • ROMA montage à partir Il dialogo di Roma et Césarée 2 films de Marguerite DURAS
  • JE DIS ELLE libre adaptation de Cet-amour-là de Yann Andréa et d’Écrire de Marguerite DURAS
  • SON NOM DE VENISE DANS CALCUTTA DÉSERT montage à partir des romans Vice-consul, de Lol V Stein et du film India Song de Marguerite DURAS

Alors que le monde confiné s’envire d’images de villes désertées, le peignoir d’Anne-Marie Stretter me revient à l’esprit. Pourtant, cette image n’est dans aucun des films de Marguerite Duras. Cette scène n’existe pas et c’est mieux ainsi. Elle est la manifestation de l’absence au cœur de ses films. L’écriture cinématographique de Marguerite Duras est très proche de l’écriture littéraire. S’il est commun de partir d’un livre afin d’établir un scénario pour enfin faire un film, Marguerite Duras fait l’inverse, elle part du film pour revenir à l’écrit. Il y a à l’œuvre derrière chacune de ses propositions une ambition immense avec laquelle elle ne négocie pas. Marguerite Duras pose les bases d’un monde qui obéit à une grammaire purement sensuelle et affective cherchant l’instant où la présence parviendra à intégrer l’absence au point de faire corps avec elle.

Arnaud Poujol

Arnaud Poujol intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans les classes de Madeleine Marion, Catherine Hiègel et Jacques Lassalle. Il y affine son intérêt pour les écritures dramatiques contemporaines et partage son temps entre l'écriture de pièces et son travail d'acteur. Il reçoit prix et bourses d’écriture, ses textes sont édités depuis 2015 aux Éditions Moires.
Depuis 2011, il collabore à l’écriture et à la mise en scène de projets artistiques menés avec les Centres hospitaliers de Charles Perrens, Cadillac, le GIHP… Sa démarche vient en résonance de toutes les stratégies que doit mettre en place une personne en situation de handicap qu’il soit physique ou psychique.
En 2018, il participe à une commande d'écriture pour Trente Trente, faisant l'objet de lectures au Théâtre de L’Union, CDN du Limousin et crée aux Marches de l’été en 2019, durant ce même festival, Dédale Park Remix. Arnaud crée des formes hybrides entre texte, poésie, vidéo, musique, cinéma expérimental, arts plastiques… une mise en relation transversale où les champs artistiques s’articulent selon d’autres modalités. www.arnaudpoujol.fr

Aide à la résidence de l'IDDAC

Joomla SEF URLs by Artio