Sophie Dalès / Wolf
Love me tomorrow


© Eloïse Vene

"Love me tomorrow est un solo où je veux déjouer la soumission à nos codes sociétaux et laisser voir mon identité propre. Ce sera comme la traversée de mon âme, de mes instincts, au présent. Je laisserai voir comment le lieu transpire dans ma chair, ce que l’émotion éveille en moi. Ce sera comme une capsule d’espoir traversée de fantasmes. J’ai envie que tout ce qui m’arrive organiquement, articulairement, trouve son écho dans le public. Qu’il puisse traverser ce que je traverse, vibrer dans un 360 degrés et pas seulement de face... J’espère sublimer tous nos instants présents, nos émotions humaines, en une sorte de « vitrine » de l’intimité. Je me sens remplie d’une telle amplitude de sentiments !" Sophie Dalès

Sophie Dalès

Après son DEC au Conservatoire de Bordeaux, Sophie Dalès part s’installer à Montréal où elle devient la danseuse-collaboratrice du chorégraphe Dave Saint-Pierre pour « La Pornographie des âmes » et « Un peu de tendresse bordel de merde ». Elle est interprète et découvre le travail de multiples personnes comme Maureen Shea et Valérie Buddle. Elle se forme continuellement auprès de gens comme Alain Francoeur, Marc Boivin, Jamie Wright et tant d’autres au Regroupement Québécois de la Danse, elle entame des études supérieures en Danse à l’UQAM.

Elle débute son travail de chorégraphe en collaboration avec Francis Ducharme à Tangente sur la pièce « Celui qui aime est à Dachau » ainsi qu’avec Ben Read sur « Le poulet contre la société ». Sa carrière l’emmène à Bruxelles vers Morena Prats, metteuse en scène, se forme en parallèle à la danse des Slovaques et en Feldenkrais auprès de Meytal Blanaru.

Après son expérience auprès du collectif a.a.O, au sein du quel elle co-chorégraphie « 2°de liberté suffisent ; « Sublimis », « En Stock ». Elle fonde WOLF en débutant son travail de collaboration avec la danseuse Clara Furey de chez Benoit Lachambre. Son diplôme d’État en poche, elle considère la transmission comme un fer de lance de son métier, elle intervient au sein du Rectorat, UNSS, CFA- Adage, Éréa, IMP, Sport-Étude, Conservatoire et Lullaby.

En 2020 elle présente son travail de création « Syntuitive » au Festival Trente trente à Bordeaux en collaboration avec l’école des Beaux-arts. Sophie Dalès s’illustre en tant que chorégraphe de la scène bordelaise émergente en recherche d’un art total qui s’inspire de l’art contemporain et du métissage culturel et pluridisciplinaire. Le paysage Bordelais se voit revêtir les couleurs du mouvement évolutif Belge et de l’anticonformisme Canadien.

Wolf

WOLF est une compagnie de danse contemporaine dirigée par la chorégraphe Sophie Dalès. Wolf est implantée sur le territoire Bordelais, tout en s’exportant régulièrement à Montréal. Wolf est continuellement dans la recherche de mouvements singuliers liés à la personnalité de l’individu. Wolf travail sous forme de recherche-laboratoire pluridisciplinaires. 

Création 2022
Tout public à partir de 8 ans


Soutiens & Partenaires : CCN Nantes - La Fabrique de la Danse- Abbaye Maubuisson -Lafaurie Maubadon - La Cuisine Centre d’art & de Design - La 783 - Les Marches de L’Été


Sortie de résidence : 23.09 à 16h30
Ouvert aux professionnels du spectacle et sur réservation : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 05 56 17 03 83

Joomla SEF URLs by Artio